Saint du jour

   

MERCREDI
25
MAI



Aujourd'hui mercredi 25 mai 2016
nous fêtons Sainte Sophie et célébrons la Fête des Mères

  . Aujourd'hui, mercredi 25 mai 2016
nous fêtons Sainte Sophie et célébrons la Fête des Mères


. Sophie, du grec sophia, "habileté manuelle", "science", "sagesse"
. Célébrité : Sophie Davant journaliste, comédienne, et animatrice de télévision française, Sophie Favier, animatrice TV radio, Sophie Duez, actrice, Sophie Marceau, actrice, Sophie Daumier, actrice française, Sophie Guillemin, actrice, Sophie Ellis-Bextor, chanteuse, Sophie Garel, née Lucienne Garcia, animatrice de radio et de télévision française
. Prénoms dérivés : Sophie, Sophia, Sofia, Sonia, Sonja, Sonya, Zoffi, Zofia...
. Les Sophie n'ont rien à voir avec les petites filles sages que leur prénom laisse supposer. Elles agissent poussées par des forces que les autres ne peuvent pas comprendre ou jugent irrationnelles. Les Sophie sont capables d'un courage insoupçonné qui les pousse à rechercher les situations périlleuses, les excès.
. Sainte Sophie Barat (1779-1865) Née à Joigny (Yonne) elle est en 1806 supérieure générale de la Société du Sacré-Coeur. Elle est canonisée par Pie XI en 1925.

. Saint Bède le Vénérable (673-735) prêtre et docteur de l'Eglise Entré à 11 ans chez les bénédictins, Bède passe sa vie à l'abbaye de Jarrow (Angleterre). Il n'a d'autre idéal que la règle de S. Benoît « prie et travaille. Sa tâche est avant tout d'ordre intellectuel : « père de l'histoire de l'Angleterre », il étudie aussi l'histoire des martyrs et commente la Bible. Mais il ne sacrifie jamais la prière à l'étude.
 
La vie des Saints

Sainte Madeleine-Sophie Barat (+ 1865)
Son père était un petit vigneron de Bourgogne, à Joigny. Elle reçut sa formation de son frère prêtre qui avait onze ans de plus qu’elle et qui était un homme étrange. Il lui apprit à fond le grec et le latin, ne lui passait rien, la giflant à l’occasion, lui interdisant toute effusion du coeur et toute récréation. A vingt ans, elle arrive à Paris. La grâce de Dieu l’y attendait. Heureusement, elle y rencontre un père jésuite, le père Varin, qui la sauve en devenant son père spirituel. Il rêvait d’un institut voué à l’éducation chrétienne des jeunes filles du "monde", de la noblesse et des bourgeois enrichis. Avec elle, dès l’année suivante, les Dames du Sacré-Coeur comme il les appela, eurent un pensionnat à Amiens, en Picardie. En 1815, l’institut reçut ses constitutions, calquées sur celles des jésuites. En 1850, l’institut possédait soixante-cinq maisons en France et à l’étranger. C’était une grande éducatrice à qui il suffisait de faire le contraire de ce qu’elle avait subi de son frère : "Epanouir et libérer les âmes au lieu de les tyranniser et corseter".

"Ne considérer dans les enfants que les qualités et les titres qui les rendent vraiment grandes et nobles aux yeux de Dieu… des âmes rachetées par le sang de Jésus-Christ et destinées à régner éternellement avec lui."
(Sainte Madeleine-Sophie Barat)

"Il y a des sources qui restent inconnues. Elles existent : enlevez un peu de terre et aussitôt vous voyez apparaître une eau limpide."
(Sainte Madeleine-Sophie Barat








 

 

 

 


 

.